Nouvelle Exposition – Un Mariage – Jouy – Osaka – Collection 2018

Le motif original de la toile de Jouy réalisée à l’occasion de l’exposition « Mariage France-Japon » a été conçu conjointement par les élèves de la MàNAA du Lycée Camille Claudel et l’école de mode UEDA, lors de leurs différents échanges.

Les élèves de l’école de mode UEDA ont ensuite créé dans cette toile 20 silhouettes pour un défilé de mode. 10 sont inspirées des coiffures japonaises avec des plis flous et 10 de l’architecture japonaise avec des formats orthogonaux. Le processus créatif suivi par les élèves des deux écoles est également présenté dans l’exposition.

Esclarmonde MONTEIL,
Directrice du Musée de la Toile de Jouy

L’impression de la toile a été réalisée par Monsieur Teppei YAMADA, teinturier traditionnel japonais de la ville d’Uji à Kyoto. Les légers décalages ou superpositions des motifs imprimés, absents dans une impression en machine, confèrent cachet et charme au tissu teint, rendant palpable la touche chaleureuse de l’artisan. Par ailleurs, la toile elle-même est un tissage « Banshu-ori », procédé originaire de la ville de Nishiwaki, dans le département de Hyogo, qui se caractérise par le tissage avec des fils préalablement teints. Le Banshu-ori couvre 70% du marché du tissé-teint du Japon. Ce procédé original de fabrication permet de créer, dans une grande gamme de coloris, un tissu à la texture agréable au toucher. Il est utilisé pour la fabrication de chemises, de mouchoirs ou de nappes. Ce tissu permet de préserver la qualité de la toile de Jouy d’origine.

Hiroyuki YAMADA,
directeur adjoint de l’École de mode Yasuko Ueda