Prix Toile de Jouy 2020

INFORMATION MISE A JOUR LE 1ER AVRIL 2020 A 13H30

Fin des inscriptions pour le Prix Toile de Jouy 2020 ! Les dates de délibération et de remise des prix vous seront communiquées dès la fin du confinement.

Nous les contacterons à la réouverture du musée pour récupérer leur dossier. Aucune candidature ne sera plus acceptée au-delà de cette date. La date de remise du prix sera confirmée ou modifiée ultérieurement.

Le Musée de la Toile de Jouy et l’Association des Amis du Musée de la Toile de Jouy s’associent pour créer le Prix Toile de Jouy. Du 15 janvier au 16 mai 2020, pour cette première édition les créateurs sont invités proposer leur vision d’une nature imaginaire, dans l’esprit des Perses issues de la production de la Manufacture d’Oberkampf.

2 catégories, 2 prix

Pour cette édition 2020, le Prix est ouvert à deux catégories : étudiants et jeunes créateurs professionnels.

Chaque projet présenté est étudié et analysé par un jury de professionnels du monde du textile. En s’inspirant des toiles imprimées du 18e et du 19e siècle de la Manufacture Oberkampf, chaque création sera évaluée en fonction de sa créativité, sa qualité graphique, son originalité, son esthétisme, sa pertinence et respect du thème imposé. Les lauréats de chaque catégorie bénéficieront d’une dotation de 1000 euros. Les deux dotations seront versées par l’entreprise Pierre Frey pour le lauréat de la catégorie étudiants et l’entreprise Casal pour le lauréat de la catégorie jeunes créateurs professionnels

Comment participer ?

1- Téléchargement du règlement,

2- Réalisation du projet,

3- Envoi du projet par courrier et par mail,

4- Délibération du jury,

5- Remise des prix à l’occasion du Marché de l’Eglantine

Patrimoine historique

Christophe-Philippe Oberkampf, fondateur de la Manufacture de Jouy-en-Josas a toujours accordé une attention particulière à la création des motifs de ses toiles. La réputation des perses de Jouy tient au perpétuel renouvellement des sources d’inspiration pour la création des fl eurs d’indiennes réinterprétées, d’animaux fantastiques, de compositions florales imaginaires, ou de nature géométrisée. « Les dessinateurs transforment la représentation de la nature en des formes très simples ou au contraire imaginent des nouveautés et prennent des libertés avec leurs modèles » (Les Toiles de Jouy, Aziza Gril-Mariotte, Presses Universitaires de Rennes, 2015).